Barcelone – Honduras : ouverture aux jeunes et proximité aux plus démunis

Print Friendly, PDF & Email
frat-honduras

Fraternité Honduras

 

La congrégation des sœurs franciscaines de Seillon s’est implantée en Espagne en 1885 à Teya puis en 1964 à Piera. Après avoir quitté ces établissements (orphelinat et maison d’enfants) une fraternité s’implante dans un quartier de Barcelone (Alvarado) en 1978.

La vente des propriétés de Piera et Alvarado permettent l’acquisition des appartements de Sybelius (en 2000) et Honduras (en 2002) où sont implantées les 2 fraternités aujourd’hui présentes à Barcelone.

Mission de la fraternité

La fraternité est insérée dans un quartier plutôt populaire, proche du centre ville et d’un grand point de référence pour Barcelone : la «Sagrada Familia». Sa mission a deux axes principaux :

  • être un lieu proche de personnes en grande précarité, en l’occurrence avec l’association ARED. Vivre une présence fraternelle, se comporter en « sœurs » auprès de femmes  vivant l’expérience de la prison.
  • être  un lieu ouvert sur le monde des jeunes.

Une soeur apprend la langue espagnole avec un groupe composé de personnes de divers pays : Chine, Amérique du Nord, France, Corée, Nouvelle-Zélande, Irlande. Elle participe, un après midi par semaine, aux activités de l’association Llavor avec Sr Julienne, au travail dans ce Centre d’Accueil pour des familles de personnes hospitalisées (de passage) et pour des personnes en situation d’immigration (résidents). Elles effectuent le  pliage, repassage des draps, rangement.

Une autre travaille du lundi au vendredi à l’association ARED (accueil social, formation et insertion) où elle a la fonction d’aide monitrice pour l’apprentissage de la couture près du groupe des femmes envoyées par les assistantes sociales ou dans le cadre de la prison. Actuellement un groupe de 12 femmes : 9 espagnoles, 1 portugaise, 1 Nigérienne et 1 roumaine. Elle participe à la Chorale de la paroisse et à la commission liturgie.

Une troisième, deux jours par semaine, est en mission à l’ARED, dans l’atelier de production (des magasins de vente font appel par exemple pour confectionner des draps) . Elle y rend des services de rangements et autres. En paroisse, elle rejoint le groupe de pastorale des malades. Elle soutient des parrainages et projets pour la région Afrique, entre 65 et 70 parrainages, entre autre pour le Foyer de Koupela.

pour rencontrer les Soeurs de St François d’Assise : 

 

 

« La mission de Salut du Christ, l’Envoyé du Père, s’est manifestée au cœur de toute ses rencontres humaines. A la suite du Christ, et à son exemple, nous voulons faire de la rencontre de l’autre l’axe privilégié de notre  vie missionnaire »

 

Barcelona