Bosa : être artisan de paix dans la vie quotidienne

Print Friendly, PDF & Email

Bosa est une ville côtière située au Centre Ouest de la Sardaigne, peuplée d’environ 8 200 habitants. 

La présence des sœurs s’enracine dans le temps. En 2004, furent marqués les 102 ans de leur présence au service des orphelins, des personnes âgées, des jeunes sans travail. De 1933 à 1977 le nombre d’orphelins accueillis et formés avec dévouement a été d’environ 550. En 1977 le service des orphelins cesse, mais l’activité de l’imprimerie se poursuit au service des jeunes désœuvrés. De 1972 jusqu’à 1999, l’école typographique avec les cours régionaux assure un avenir professionnel à beaucoup de jeunes. Environ 180 élèves ont bénéficié de ces cours. En 2002, la région sarde ne peut plus assurer les cours professionnels. De plus, le manque de personnel qualifié, l’âge, les santés ont obligé à laisser l’activité et confier la gestion de la typographie à des laïcs. Aujourd’hui une réflexion est en cours pour l’avenir des locaux.

La maison de Bosa est devenue au fil du temps un lieu de vie pour les sœurs aînées de la partie italienne.

Mission de la fraternité

La fraternité est composée de 13 sœurs aînées. Les sœurs veulent mettre l’accent sur l’accueil réciproque entre elles et avec ceux qu’elles côtoient, essayant d’être « artisan de paix » dans la vie quotidienne. Des personnes de la paroisse participent à l’Eucharistie dans la chapelle de la communauté.

Les sœurs prennent en charge, selon leurs possibilités, différents services communautaires : réfectoire, sacristie, jardin, courses, téléphone, accueil… Sœur Emilia s’occupe de l’infirmerie et de la chapelle. 

Certaines répondent à des services extérieurs :

  • Une soeur fait la catéchèse à un groupe d’enfants de la paroisse. Les rencontres ont lieu dans notre maison ce qui donne la possibilité de contact avec les parents qui viennent conduire  leurs enfants.
  • Une soeur apporte son aide au service de la « Caritas » dans un espace du bâtiment de la typographie où sont entreposés les vêtements, les aliments destinés aux personnes dans le besoin.
  • Quatre soeurs vont parfois visiter les malades et les personnes âgées du quartier ou de l’hôpital.
  • une soeur est temporairement à Bosa pour un service d’infirmière.

Pour rencontrer la fraternité de Bosa: