Comment savoir si Dieu m’appelle ?

Print Friendly, PDF & Email

Comment savoir si Dieu m’appelle ? 

Il n’y a pas une technique, ni une recette miracle qui permettrait de répondre à cette question. Mais si tu te poses cette question, c’est qu’elle t’habite et qu’il est temps d’essayer d’y répondre…

Voici quelques pistes : 

  • N’aie pas peur de cette question, Dieu ne peut vouloir que ton bien. 
  • Dieu appelle exceptionnellement directement, comme il l’a fait pour le jeune Samuel, il y a bien longtemps de cela. (1Rois 3) Mais Dieu appelle toujours personnellement, et vient rejoindre chacun personnellement dans ce qu’il (elle) est au plus profond. 
  • Pour entendre cet appel, fais silence en toi, régulièrement. Planifie dans ta vie des temps de méditation, de prière, de lecture. Arrête-toi un peu et débranche les écouteurs ! Dieu ne se dit pas dans le tumulte, le vacarme, le rythme effréné, il parle « dans une voix de fin silence », comme il l’a fait pour Elie (1Rois 19,12). Commence par des temps de silence courts, si tu n’as pas l’habitude. Peu à peu, tu verras que de toi-même tu allongeras ces temps; et tu ne pourras plus t’en passer ! 
  • Ne reste pas seul(e) avec ta question : tu peux contacter le service des Vocations de ton diocèse, en parler avec une soeur que tu connais, le prêtre de ta paroisse, ou une personne de confiance. Quelqu’un qui est formé l’écoute ou qui saura te guider vers une personne formée à l’écoute. Si tu ne parles qu’à toi-même, tu seras toujours d’accord avec toi-même. Ou bien tu te décourageras : ”Je suis seul(e) à me poser les questions et à me donner les réponses.” Un interlocuteur t’aidera à cheminer. Et si tu te sens attirée par la congrégation, cela peut être un premier pas, qui ne t’enfermera pas pour la suite. 
  • « Viens et vois » : Quand Jésus appelle ses premiers disciples, il prend l’initiative : ”Que cherchez-vous?” Ils lui répondent : ”Maître, où habites-tu? Donne-nous ton adresse.” Jésus dit : ”Venez et voyez!” Mais il ne donne ni adresse, ni explication. Il appelle, il invite: ”Viens et vois!”
  • C’est aussi ce qu’a répondu François d’Assise à frère Léon qui le questionnait. Ce texte nous est parvenu, écrit de la main même de François. 

Frère Léon, ton frère François te souhaite salut et paix.

Mon fils, je te parle comme une mère à son enfant. Tout ce que nous avons dit en route, je vais te le résumer en une phrase et un conseil. Et même si tu dois encore revenir me voir ensuite pour me demander conseil, je te donnerai encore ce conseil : Quelle que soit la manière qui te semblera la meilleure de plaire au Seigneur Dieu et de suivre ses traces et sa pauvreté, adopte-la, avec la bénédiction du Seigneur Dieu et ma permission.

Mais si cela était nécessaire pour ton âme ou pour la consolation de ton cœur, et si tu désirais simplement, Léon, venir me voir, viens !

Un contact pour en parler avec une soeur  contact@ssfa.fr ou contact.afrique@ssfa.fr

 Lire la suite : Les étapes de formation.