Contemplation et compassion …au nom de l’amour du Christ crucifié

Print Friendly, PDF & Email

Contemplation et compassion …

au nom de l’amour du Christ crucifié

Un jour François entra par hasard dans l’église délabrée de St Damien. Alors qu’il contemplait une croix byzantine montrant le Christ crucifié et glorifié, le  cœur de François fut à ce point blessé et liquéfié au souvenir de la passion du Seigneur  que, tout au long de sa vie, il porta  en son cœur les stigmates du Seigneur Jésus. François fut profondément touché par l’amour compatissant de Dieu, un Dieu qui, dans les blessures de Jésus-Christ, est visiblement courbé par amour. « Pour le Christ crucifié, écrit Bonaventure, François assurait aux lépreux par une bienfaisante piété les services de l’humilité et de l’humanité… Il  désirait aussi non seulement dépenser ses biens pour les pauvres mendiants, mais encore se dépenser lui-même… »  de Ilia Delio,

Télécharger le Feuillet de la veillée de prière  proposée par la famille franciscaine de Fontenay sous Bois pour le mois de mars 2017