Que s’est-il passé le 27 Octobre 1986 ?

Print Friendly, PDF & Email

Le 27 octobre 1986, à l’initiative du pape Jean-Paul II, des représentants de très nombreuses religions du monde se retrouvent ensemble à Assise pour prier pour la Paix. Cette rencontre a permis de rendre public le dialogue interreligieux, elle a aussi suscité de multiples initiatives de prière pour la paix.

22202103_p

Saint François

Mais pourquoi avoir choisi Assise pour cette rencontre ?
Parce qu’en 1219, alors que l’Occident Chrétien, comme on l’appelait à l’époque tentait par la cinquième croisade de reprendre les Lieux Saints alors aux mains des « Sarrasins », François d’Assise est parti à la rencontre du Sultan d’Égypte à Damiette.

François, à son départ veut prêcher l’Évangile au Sultan et le convertir au Christ. 
Avec Frère Illuminé, malgré les moqueries, les menaces et les coups, il peut rencontrer le Sultan,  ils ne sont que deux religieux aux bures rapiécées, et sans armes.

Que s’est-il dit, que s’est-il échangé lors de cette rencontre entre François, Illuminé, le Sultan Al-Kamil et sa cour ? Nul ne le saura jamais, mais on imagine bien François parler d’abondance de cœur du Christ et de l’Évangile, de la Pauvreté et de l’humilité du Fils de Dieu, de Dieu Père dont il a éprouvé la miséricorde, la bonté et la grandeur, révélant à ses interlocuteurs un visage de Dieu tout empreint de tendresse et d’amour pour tout homme, un autre visage que celui  que les Croisés donnaient à voir.

Certainement aussi, François a dû écouter Al-Kamil lui parler de sa foi.
François a quitté le Sultan et Damiette, libre, indemne. Il est reparti à Assise.

De cette rencontre est né ce qu’on appellera plus tard « l’esprit d’Assise », cet esprit qui fait voir en chaque homme un frère, une sœur, aimé de Dieu. Cet esprit aussi dans lequel s’inscrit le dialogue interreligieux, respectueux de la foi de chacun et qui ne cherche pas à convertir mais à rencontrer l’autre dans sa différence.