Redécouverte des sources franciscaines.

Print Friendly, PDF & Email

En 1894, Paul Sabatier, un pasteur protestant de Strasbourg publie la Vie de St François d’Assise, à compte d’auteur. Il a 36 ans.
C’est le début d’un immense travail qui va irradier la vie franciscaine et au-delà.
Il est relayé par Minocchi en 1902 qui publie « La question franciscaine » c’est-à-dire un travail historique et critique sur les sources elles-mêmes.

Diversité des soeurs de la congrégation

Ce grand mouvement de redécouverte des sources franciscaines a été une grâce très importante de renouveau pour les instituts franciscains. A partir des années 50, un grand nombre de congrégations franciscaines se sont retrouvées régulièrement pour approfondir la spiritualité de François et partager la vie des Instituts.

Cela a permis la rédaction d’une Règle commune pour tous les Instituts de vie apostolique franciscains (en 1981) et la réalisation de regroupements d’instituts sous forme d’unions :

  • En 1973, naissance de la Congrégation des Soeurs de Saint François d’Assise (Montpellier), union de  9 instituts.
  • En 2004, naissance de l’Institut des Soeurs de Saint François d’Assise, union de 7 instituts (dont le précédent).

Notre Institut a toujours été nourri et fortifié des rencontres des autres instituts. Nous avons expérimenté dans notre histoire la fécondité des liens établis entre les différentes branches de la famille franciscaine.

Lire :  La Famille Franciscaine.