Rencontre historique, unique dans son genre

Print Friendly, PDF & Email

François rencontre dans le camp chrétien refus et forte opposition à son initiative, au moins initialement, à cause de sa proposition de relations de paix entre chrétiens et musulmans. D’autre part nous voyons le Sultan accueillir les deux religieux avec toute cordialité et amitié. Quoiqu’en désaccord sur les principes religieux, les deux hommes se séparent comme les meilleurs amis chacun respectant l’autre et l’apprécie. Cette amitié durera pour toute la vie.
François a trouvé dans le Sultan une personne amant de la paix. De sa part, le Sultan découvre en François un homme simple et humble prêt à tout sacrifier, la vie aussi, pour ceux qu’il aime. Une harmonie profonde unit les deux personnalités en formant un rapport d’affection, de fraternité et d’amitié pour toute la vie.

Lien: « Pierre et Mohamed – Algérie, 1er août 1996 » : la pièce sur Mgr Pierre C laverie et le dialogue interreligieux.

arton7373

Pierre et Mohamed – Algérie, 1er août 1996

« Pierre et Mohamed – Algérie, 1er août 1996 » : la pièce sur Mgr Pierre C laverie et le dialogue interreligieux.

Mohamed : “… Il ne s’agit pas d’écouter l’autre pour le convaincre qu’il a tort, mais de l’écouter pour le comprendre…“

Pierre : “…Vivre avec l’autre, entendre l’autre, …, cela ne veut pas dire perdre son identité, rejeter ses valeurs, cela veut dire concevoir une humanité plurielle, non exclusive…“

Mohamed : “Il a fait son choix et le voilà conduit, sans l’avoir voulu, au seuil de la mort. Moi aussi, mon choix est fait sans amertume et sans joie. Dieu sait bien …qu’il n’y a pas de joie à mourir quand on a 21 ans.“

Pierre nous dit : “Le dialogue est une œuvre sans cesse à reprendre : lui seul permet de désarmer le fanatisme en nous et chez l’autre.“