Niamtougou : Prière, accueil et mission auprès des plus vulnérables

Print Friendly, PDF & Email
Image1

Niamtougou maison d’accueil.

Petit historique de l’implantation de la fraternité

La fraternité de Niamtougou est la maison de fondation en Afrique, des sœurs  Franciscaines de seillons, née en 1867 en France.

En 1977, les sœurs de  Seillon répondent à l’appel de l’Evêque du Diocèse de Sokodé ;  pour cela, elles acquièrent la propriété des sœurs de Notre Dame des Apôtres. Elles travaillent dans un premier temps au centre social et ouvrent une école ménagère.

La fraternité  aujourd’hui…. Elle est composée de 8 soeurs

La mission de la fraternité, très diversifiée :

  • D’abord une maison d’accueil pour la formation permanente des sœurs de l’Institut dans  la Région-Afrique ; une maison qui accueille les assemblées, des retraites, des célébrations de vœux perpétuels. Elle reste cependant ouverte à des demandes extérieures pour d’autres  Instituts qui désirent y venir.
  • Un dispensaire situé à 5 km, dans le village de Yaka, où travaillent des sœurs de la fraternité, consultation et soins des malades,  laboratoire d’analyses médicale, pharmacie, éducation à l’hygiène et nutrition des bébés (préparation de farine enrichie pour les enfants malnutris.

    2 jeunes professes en session (2)

    Session des jeunes professes

  • Un foyer de Jeunes filles pour l’éducation et la formation de jeunes scolaires.
  • Une bibliothèque, source du savoir et de culture au service de la Région-Afrique, pour la formation permanente des sœurs.
  • Accompagnement de jeunes en recherche vocationnelle ; des cours de catéchèse donnés en paroisse, participation à la chorale paroissiale.
  • Service des personnes vivant avec un handicap physique,
  • Formation et accompagnement des frères et sœurs  de l’ordre  séculier ( tertiaires OFS)
  • Le parrainage qui permet à  près de 1000 enfants de bénéficier de la scolarisation ou d’une formation professionnelle.


La vie du foyer de jeunes filles

 

Pour contacter la fraternité de Niamtougou: