2.Comment pratiquer la lectio divina… suite

Print Friendly, PDF & Email
SAMSUNG CAMERA PICTURES

Sœur Graziella

4. Je fais « lectio »: Je lis lentement le texte, je le relis, je note et souligne, je repère les mots clés. Je regarde les personnages, les scènes…

On parle ici de ruminer la Parole: je peux l’apprendre par cœur, l’écrire, aller voir les notes de ma Bible, les synopses… La lectio est un forage, une descente laborieuse dans les profondeurs, un puits creuser pour atteindre la source.

Par exemple, l’Évangile du dimanche est toujours en correspondance avec la première lecture et le psaume. Alors je fais des va et vient. Il ne faut pas avoir peur de se perdre dans la Bible. Un texte en appelle un autre et s’enrichit, s’approfondit par un autre. La Bible s’éclaire par elle-même.

 5. Je fais « méditatio »: Je passe d’un texte lu et travaillé à l’accueil de la Parole. Je laisse la Parole m’éclairer, me questionner, m’émouvoir

Il s’agit là de ne pas me regarder moi-même mais de contempler le Christ présent qui s’offre à moi dans sa Parole.

  • Que me dit cette Parole?
  • Qu’éveille t-elle en moi.
  • Quelle lumière?

 6. Je fais « oratio » et « contemplatio »: Après avoir écouté dans la « lectio » et la « méditatio » ce que le Seigneur me dit, c’est le moment pour moi de prendre la parole et de répondre.

  • Qu’est-ce que je veux dire au Seigneur?

C’est ma réponse toute remplie de confiance et d’amour. Louange, supplication… je laisse monter ma prière.

Lire la suite: 3.Donner corps à la Parole.