Ses champs d’action

Print Friendly, PDF & Email

logo justice et paix 1LA JUSTICE. Le Conseil s’intéresse aux questions de justice sociale, au monde du travail, à la vie internationale, au développement en général, spécialement au développement social. Il encourage la réflexion éthique sur l’évolution des systèmes économiques et financiers et examine les problèmes liés à l’environnement et à l’utilisation responsable des ressources terrestres.

LA PAIX. Le Conseil est chargé d’étudier une vaste série de questions touchant la guerre, le désarmement et le commerce des armes, la sécurité internationale et la violence sous ses formes diverses et changeantes (terrorisme, nationalisme exacerbé, etc.). Il réfléchit sur les systèmes politiques et l’engagement des chrétiens dans la politique. Il est aussi chargé de promouvoir la Journée Mondiale de la Paix.

LES DROITS DE L’HOMME. La question des droits de l’homme, de la promotion de la dignité de la personne humaine et la défense de ses droits inaliénables  prennent de plus en plus d’importance dans la mission de l’Église et par conséquent dans le travail du Conseil.

Organe de l’Église universelle, il est aussi au service des Églises particulières. Tout d’abord, il entretient des contacts réguliers avec les Conférences épiscopales et leurs groupements régionaux. A travers les Conférences épiscopales ou avec leur accord, il rejoint de nombreux organismes établis au niveau national pour sensibiliser les fidèles à leur responsabilité dans le domaine de la justice et de la paix. Certains sont plus tournés vers l’étude et la réflexion, d’autres vers l’action. Ce sont les Commissions nationales Justice et Paix ou les Commissions de pastorale sociale, les mouvements pour la défense des droits de l’homme ou pour la promotion de la paix ou du développement, etc.
Des contacts nombreux et enrichissants se sont noués avec les autres Églises et religions, puisque le Conseil a reçu le mandat de travailler dans une perspective œcuménique. Le Conseil collabore directement avec le Conseil Œcuménique des Églises. 
Il faut mentionner enfin les relations avec les organisations séculières s’occupant de la promotion de la justice, de la paix et du respect de la dignité humaine. Au fil des années, les relations avec les Organisations internationales se sont développées considérablement. Étant donné l’intérêt du Saint-Siège pour l’Organisation des Nations Unies, le Conseil Pontifical, en collaboration avec la Secrétairerie d’État, a de fréquents contacts avec les Nations Unies et ses agences spécialisées, en particulier à l’occasion des grandes conférences internationales qui traitent de questions comme le développement, la population, l’environnement, le commerce international, les droits de l’homme. La même importance est accordée aux Organisations régionales telles que le Conseil de l’Europe et l’Union Européenne. Le Conseil est heureux aussi d’échanger avec les organisations non gouvernementales qui ont des engagements semblables dans le domaine de la paix et des droits de l’homme.

CONSEIL PONTIFICAL JUSTICE ET PAIX 
I – 00120 Cité du Vatican 
Tél. 0039-06-69.87.99.11 – Télécopie 69.88.72.05 – E-mail:
pcjustpax@justpeace.va