La mission de paix

Print Friendly, PDF & Email

79fae7e64422c1db506a783aaac90c88

Deux par deux

Saint François d’Assise, serviteur et prince de la paix

“Que le Seigneur te donne sa paix !” C’est François d’Assise qui nous adresse cette salutation. A travers le temps et l’espace – comme en entête de ses lettres, ou comme salutation des gens rencontrés sur ses chemins d’itinérance. Il nous offre la bonne nouvelle évangélique : la paix est possible, la paix nous est donnée. Dieu nous appelle à sa paix !

A peine sont-ils douze que les premiers frères franciscains se déploient, deux par deux, pas à pas, dans les traces du Christ pauvre, humble et crucifié, sur les routes d’Europe et du monde : “Que le Seigneur vous donne sa paix !”

Il leur faut annoncer la paix. Mais, pour François, c’est clair : pas de paix sans pauvreté. Lorsqu’il vient à Rome pour y faire reconnaître sa Règle, les cardinaux lui objectent la trop grande radicalité de son projet. Aux prélats qui lui reprochent de ne rien vouloir posséder, François répond : “Mes seigneurs, si nous avions des terres, il nous faudrait des armes pour les défendre”.

Libre de tout attachement pour rester ouvert, mendiant devant le Père de qui vient tout bien, mendiant devant le frère et toute créature, par lesquels Dieu prodigue tout bien. La pauvreté de François est d’abord mystique.  La pauvreté assumée devant Dieu nous situe dans la relation juste à nous-mêmes et aux autres et rend possible la fraternité.

Frère Eric Moisdon  

Lire la suite: La Paix, comme un don de Dieu.