Les racines directes

Print Friendly, PDF & Email

Les racines directes de notre Congrégation puisent leur sève en Haute Loire, dans le Massif Central, au Puy en 1676 et à Allègre en 1681.

poupee

La Poupée

Deux communautés de tertiaires régulières qui se mettent au service de la population : soins notamment. Elles n’hésitent pas à aller dans les maisons et y rester le temps d’aider la maman qui accouche, à soigner un malade.

Puis, elles reviennent à la communauté.Les communautés religieuses connaissent des difficultés importantes au cours du 18 ème siècle. Au terme de ce siècle, la Révolution française imposera des confiscations des biens.

De nombreux prêtres religieux paieront de leur vie ce mouvement de l’histoire qui nous donnera le premier texte des droits de l’homme et du citoyen.

A Montpellier, il n’y a pas encore de franciscaines à la rue Lakanal. Mais les Augustines qui y accueillent des « filles perdues » (d’où le nom du « Refuge »). La communauté est emprisonnée pour être guillotinées. En prison, les sœurs habillent une poupée comme une Vierge. Et la prient. Elles sont toutes sauvées.

Lire la suite: La naissance de multiples communautés franciscaines