Soyons de bons consommateurs !

Print Friendly, PDF & Email
breve45633-0

Bon consommateur

 Nos actes de consommation ne pourraient-ils pas devenir des lieux d’action responsable, des occasions de choix réel pour une société plus juste et plus respectueuse de la création?… C’est ce qu’a pensé un petit groupe de la famille franciscaine de Toulouse, avec quatre certitudes:

  • comme consommateurs nous sommes tous concernés et experts dans ce domaine,
  • s’intéresser à notre consommation, c’est prendre au sérieux tous ces petits gestes qui font notre vie pour en trouver le sens, et c’est potentiellement faire entrer la solidarité dans chacune de nos attitudes,
  • les consommateurs dans un monde d’hyper-concurrence ont un vrai poids face aux multinationales, celui de clients plus courtisés que jamais,
  • ces questions sont complexes avec des implications tant écologiques que sociales: il est donc intéressant de les aborder ensemble pour pouvoir vraiment progresser.

    Les questions vont de la gestion de l’argent (placements éthiques, cadeaux…) à la question de l’eau, des déchets aux moyens de transport, de l’alimentation au chauffage. Autant de défis auxquels ont peut répondre aussi bien par une simple attention au quotidien (ne pas laisser couler l’eau pendant la vaisselle) que par un investissement lourd (installer un système de récupération des eaux de pluie).

    Par des choix personnels (conduire de manière moins sportive) ou impliquant toute la famille (baisser la température des pièces). Avec des conséquences aussi bien éthiques (privilégier les guichets aux billetteries automatiques) qu’environnementales (diminuer la masse des déchets).

Lire l’article: Une nouvelle maison verte à Deauville 

   Attention particulière
 Petit investissement
 Questions posées à nos modes de vie
 Choix d’autres lieux d’achat
Investissements lourds
 Eau
  •  ne pas laisser couler l’eau
  • réutiliser l’eau de vaisselle pour le jardin
  • ma manière d’arroser le jardin
  •  réducteur de débit pour les robinets
  • une bouteille remplie d’eau dans la chasse d’eau (les toilettes représentent 20°/° des dépenses d’eau)
  •  des douches moins fréquentes (les douches représentent 40°/° de la consommation d’eau): où sont mes besoins réels?
  • récupérer l’eau du bain ou de l’évier avant qu’elle soit chaude
  •  ne pas recourir à l’eau minérale (avec leurs emballages, le transport correspondant..)
  •  récupérateur d’eau de pluie
 Électricité
  •  ne pas laisser les appareils en veille (sur l’année les veilles consomment autant qu’un réfrigérateur!)
  • éteindre dans les pièces en sortant
  • m’intéresser à l’ouverture à la concurrence du marché de l’électricité
  •  ampoules basses consommation (durée de vie 10 fois supérieure, 4 à5 fois moins consommatrices)
  • achat de batterie pour les jouets longue durée
 
  •  des coopératives comme Enercoop proposent une electricité arrivant par le réseau EDF mais produite à partir de sources d’énergie renouvelables (coût supérieur de 30°/° à EDF)
  •  installer des panneaux solaires (jusqu’à 70°/° de mes besoins énergétiques satisfaits)
 Chauffage
  •  mettre systématiquement un couvercle sur les casseroles (4 fois moins d’énergie dépensée)
  • je me chauffe au bois
  • installer des vannes thermostatiques
  • j’installe des panneaux solaires thermiques
 
  •  baisser la température de nos habitations (1° de moins c’est 7°/° d’énergie en moins)
 
  •  installation d’un poêle de masse au bois (chauffage par rayonnement dans toute la maison)
 Déchets
  •  tri sélectif et compostage
  • refuser la publicité (un autocollant sur la boîte aux lettres suffit)
  • acheter les produits à la coupe ou les formats familiaux (pour diminuer les emballages)
  • je n’imprime que ce que j’ai besoin de diffuser
  • je recycles les feuilles imprimées pour faire du brouillon
  • une feuille pour 2 à la messe
  •  privilégier les prodiuits durables aux objets jetables (lingettes, couches, serviettes..); je fais mon café avec des filtres et tasses permanents
  • je me suis créé des toilettes sèches dans un placard et je composte
  •  160kg de déchets par an et par personne dont1/3 d’emballages: sommes-nous condamnés au tout emballé?
  • intervenir quand des personnes jettent des déchets
  • a-t-on besoin d’eau potable dans les toilettes? a-t-on besoin d’eau tout simplement?
 
  •  j’ai redécouvert les couches lavables (efficace et rentable dès le 2éme enfant)
 Alimentation
  •  manger moins de viande (c’est ce qu’il y a de plus coûteux en terme énergétique)
  • manger des légumes et des fruits de saison et produits à proximité (diminuer les coûts de transport et de chauffage)
 
  •  les produits Bio sont plus chers (30°/°), mais les familles mangeant du Bio ont un budget alimentaire inférieur à la moyenne de 8°/° (plus grande attention et produits plus nutritifs)
  • redécouvrir le jeun?
  •  entrer dans une AMAP (associations pour le maintien d’une agriculture paysanne sont des regroupements deconsommateurs autours autour d’un producteur).
  • privilégier les commerces de proximité aux grandes surfaces
  • produits du commerce équititable
  • réseau jardin de COCAGNE
 
 Argent
  •  je milite dans une CIGALE (club d’investisseurs pour une gestion alternative et locale de l’épargne solidaire)
  • je privilégie une banque ou un placement éthique (label FINANSOL)
  •  ouvrir un compte en banque à la Nef (nouvelle économie fraternelle)
 
  •  placemnt éthiques ou de patage (intérêts reversés à des associations, placemnt auprès d’entreprises du marché selon leurs engafgements éthiques ou environnementaux
 
 Transport
  •  une conduite moins nerveuse ou sportive c’est jusqu’à 50°/° de consommation en moins!
  • privilégier le vélo, le train, le bus
  • planifier ses déplacements pour éviter des trajets
  • organiser un pédibus pour les trajets à l’école
  • je partage ma voiture
  • co voiturarer pourr l’organisation des activités desenfants
 
  •  avons-nous besoin d’aller aussi loin en vacances? Comment réinvestir notre environnement proche?
  • oser le co-voiturage
   
           
           
           

Consommation, habillement

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  •  je fais tourner les habits dans ma famille
  • utiliser les dépôts vente
  • pas de maquillage
  • je limite mon équipement électroménager
  • j’utilise des noix de lavage et des huiles assentielles comme adoucisseur
  •  organisation et limitation des cadeaux de Noël
 
  •  j’achète “commerce équitable”