VOIR. Quelques faits à propos de l’Eau.

Print Friendly, PDF & Email

Dans « Ryme of the Ancient Mariner » (le chant du vieux marin), le poète Samuel Taylor Coleridge écrit : « de l’eau, de l’eau partout et  pas une goutte à boire. » Pourquoi avons-nous besoin de nous mobiliser pour l’eau ? L’eau douce est incroyablement rare aujourd’hui. Le Rapport de l’ONU sur le Développement de l’Eau au niveau Mondial, prévoit qu’au milieu de ce siècle, au pire 7 milliards d’habitants manqueront d’eau dans 60 pays, et au mieux  2 milliards dans 48 pays.

bully-meandres

Fleuve

Quelques constats :

1. Presque 98% de l’eau sur notre planète terre est de l’eau salée, impropre à la consommation. Moins de 1% de l’eau potable est disponible à l’utilisation. La majorité est enfermée dans les neiges et les glaces polaires. Autrement dit : sur cent litres d’eau, moins d’une cuillère à café est de l’eau potable, bonne pour l’homme.
2. La consommation d’eau mondiale s’est élevée de presque dix fois depuis 1900. La population mondiale doit augmenter de 45% dans les prochaines trente années, tandis que le gaspillage d’eau potable croîtra de 10%.
3. Des estimations récentes prévoient que le changement de climat  accroîtra  d’environ 20% le manque d’eau à l’échelle mondiale.

4. Les autres facteurs entraînant le manque d’eau sont :

a) la dégradation des centrales d’eau, des rivières, des  zones humides et des baies ;  b) la distribution inégale ;                                                                                                       c) les conflits frontaliers ;                                                                                                       d) les privatisations.
5. Selon le rapport de l’ONU sur le Développement humain, les 3/5ème des 4.400 milliards d’habitants des pays en développement, n’ont pas accès aux installations sanitaires de base et presque le 1/3 n’a pas accès à l’eau potable.
6. D’après les « Objectifs du Développement du Millénaire », de l’année 2000, l’Assemblée Générale de l’ONU a été d’accord pour que d’ici à 2015 le nombre de personnes n’ayant pas accès à l’eau potable soit  réduit à 1,2 milliard. Un objectif semblable sera adopté en 2015 concernant les installations sanitaires (dont sont privées 2,4 milliards d’habitants).  Le Sommet Mondial sur le Développement Durable de 2002 a donné son accord pour ces objectifs.
7. L’usage de l’eau est divisé ainsi : agriculture, 70% ; industrie, 22% ; et domestique, 8%.                                                                                                                        8. L’utilisation cachée de l’eau : la moyenne d’eau nécessaire pour produire  un kilo : de   pommes de terre est de 1.000 litres ; de maïs, 1.400 ; de riz, 3.400 ; de poulet, 4.600 et de bœuf, 42.500.
9. Plus de la moitié des grands fleuves du monde ont été sérieusement  réduits ou pollués et 25 millions de gens ont quitté leur maison en 1998 à cause de la contamination et de la réduction du bassin des fleuves, dépassant, pour la première fois, le nombre de personnes déplacées pour cause de guerre.
10. L’Organisation de l’ONU pour L’Alimentation et l’Agriculture (FAO) a estimé que 100 touristes utilisent en 55 jours la même quantité d’eau que celle qui est nécessaire pour faire pousser le riz afin de nourrir 100 villageois pendant 15 ans.
11. La typhoïde, la malaria, la dengue, le choléra et les autres maladies propagées par l’eau sont responsables de la mort de 5 millions de personnes par an. Cela signifie qu’à chaque minute, quelque part dans le monde, 10 personnes meurent, spécialement des enfants.
12. Consommation d’eau par jour : en Gambie, 4,5 litres ; au Mali, 8  litres ; aux États-Unis, 500 litres et en Angleterre, 200. La moyenne recommandée par personne et par jour est de 50 litres  mais on peut vivre avec 30 litres d’eau.           13. L’eau et la sécurité alimentaire : dans son message pour la Journée Mondiale de la Paix, en 2002, le Pape Jean-Paul II a déclaré que « l’eau est un facteur fondamental de  la sécurité alimentaire. »                                                                            Un rapport de l’Institut de Recherche pour la Politique Alimentaire Internationale, prévoit que d’ici à 2025, le manque d’eau causera une perte globale annuelle de 350 millions de tonnes de production, c’est à dire plus que la récolte annuelle de blé aux Etats-Unis. Il semble que le principal facteur à l’origine de cette pénurie sera le manque d’eau.

14. Dans les pays développés il faut environ 15.000 litres d’eau par an pour évacuer les déchets de chaque personne (35 kilos d’excrément et 500 litres d’urine).

Lire la suite: L’eau en bouteille