LES CHOIX ENVIRONNEMENTAUX

Print Friendly, PDF & Email

P1050263

La communauté de Deauville.

1  L’implantation et la conception du bâtiment 

Les deux bâtiments sont de formes compactes sur deux niveaux avec des toitures à faible pente pour minimiser l’impact du vent et  obtenir un bonne inertie.

Les pièces de vie ont été implantées en façades Sud-Est, Sud-Ouest et  Nord-Ouest.

Des protections solaires (pergola, brise-soleil, volets) ont été prévues pour les pièces les plus exposées. De même, l’aménagement paysager a été conçu pour créer des masques végétaux notamment au droit des pièces de séjour.

2 : Les principes constructifs 

Les bâtiments sont réalisés en ossature bois exceptés la partie en sous-sol et les locaux  situés à l’aplomb qui sont en béton pour des raisons de poids compte tenu de la présence de la nappe d’eau à – 1.00 m.

De même les voiles de grande hauteur de la chapelle ont également été réalisés en béton.

Le reste de la construction est réalisé en bois :

– Charpente des parties de couverture en ardoises réalisée en fermette,
– plancher haut  en terrasse en ossature bois.

Les parties de toitures en terrasse sont végétalisées.

L’isolation thermique du bâtiment est réalisée par :
– 220 mm de ouate de cellulose insufflée dans les murs (ce matériau permettant d’obtenir une bonne inertie avec un déphasage thermique important),
– 300 mm de laine de verre en toiture.

Les menuiseries sont en aluminium pour des raisons d’entretien avec un double vitrage à faible émissivité et gaz Argon .

Le chauffage est assuré par deux pompes à chaleur avec un complément par une chaudière à condensation

La production d’eau chaude sanitaire du bâtiment A est assurée par 60 m² de capteurs solaires placés sur la toiture terrasse.

Il a été prévu des lampes à basse consommation.

Un bassin de rétention d’eau a été crée pour répondre à la réglementation concernant le rejet des eaux pluviales limitant le débit de fuite à 1.5 l/s à l’ha. Sa dimension a été augmentée de façon à permettre un stockage pour le réseau d’arrosage.

Dominique Chaudieu, architecte.

Invalid Displayed Gallery